A mon sens, peu de choses sont aussi agréables que de décider au dernier moment d'acheter un maillot de bain au bord de la Grande Plage à Biarritz, et de le garder depuis la cabine jusqu'en mer, sous un soleil d'été, mais bien sur en eau glacée. Gros coefficient, marée basse, petits rochers et vagues agréables. C'est après avoir trempé ma tête que je reviens chercher mes palmes de bodysurf. Après six belles vagues qui m'ont puissamment et agréablement permis de surfer jusqu'au sable, j'ai du abandonner, le souffle coupé, tellement l'eau était froide. Mon corps à peine sorti de l'hiver a eu un peu de mal à supporter ce choc thermique. Mais quel pied que de mettre ses palmes et prendre enfin des vagues, j'en rêvais! En Avril ne fais pas ta chochotte et vas y tête baissée.